Simulation Bitouah Leoumi Ossek Mourche / Ossek Patour

Un Ossek Mourche doit cotiser au Bitouah Leoumi tous les mois. Dans cet article, nous vous proposons notre outil de simulation Bitouah Leoumi.

Faites votre propre simulation en ligne, en remplissant ce formulaire.


Le Bitouah Leoumi pour un Ossek Mourche, combien ça coute ?

Le Bitouah Leoumi pour les indépendants est une cotisation sociale à payer mensuellement.

Cette cotisation est une assurance qui peut vous couvrir dans certains cas.

Pour l’année 2021, le montant de cette cotisation mensuelle à reverser dans les caisses de l’état dépend de votre bénéfice mensuel.

Nous mettons en place pour vous un outil de simulation vous permettant de vérifier Online quel est le montant de la cotisation mensuelle à reverser.


Pourquoi payer du Bitouah Leoumi en tant qu’indépendant en Israel ?

Le Bitouah Léoumi représente principalement une assurance sociale. Elle sert à vous couvrir en cas de soucis de santé, incapacité de travail (temporaire ou permanente).

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations concernant vos cotisations au Bitouah Léoumi, n’hésitez pas à consulter cet article.

Comment payer son Bitouah Léoumi en tant que Ossek Mourche ?

Vous pouvez régler en prélèvement mensuel, ou encore par carte de crédit, si le montant du paiement ne dépasse pas 35 000 NIS.
Virement bancaire – le montant du paiement n’est pas limité. Sous réserve de l’existence d’une autorisation de virement bancaire pour le client.

Afin de procéder au règlement, vous pouvez vous rendre sur le site du Bitouah Léoumi.

Quels sont les critères pour devoir payer du Bitouah Léoumi ?

Un travailleur indépendant est celui qui remplit l’une des conditions suivantes:

  • Exerce son activité professionnelle en moyenne au moins 20 heures par semaine. (Sans tenir compte de son bénéfice mensuel moyen).
  • Son revenu mensuel moyen est égal ou supérieur à 50% du salaire moyen – 5 276 NIS (au 01.01.2020).
  • Exerce sa profession pendant au moins 12 heures par semaine en moyenne et son revenu mensuel moyen de son activité est égal ou supérieur à 15% du salaire moyen – 1 583 NIS (au 01.01.2020).

Un indépendant qui ne remplit aucune de ces conditions sera considéré comme ayant un revenu « non professionnel » aux fins du paiement des primes d’assurance et du droit aux prestations.

Il devra toutefois cotiser le montant minimal de la cotisation mensuelle prévue par la loi.