La retraite en Israël : Comment ça marche ?

retraite en Israel
Reading Time: 2 minutes

La retraite en Israel : les points importants.

  • Pour les employés, la retraite en Israel est directement prélevée à la source par l’employeur.
  • Le montant des cotisations est de 6% pour l’employé et 6.5% pour l’employeur.
  • De plus, n’importe quel employé peut cotiser indépendamment dans un fond de retraite personnel s’il le souhaite.

Cotisation pour l’employé

  • Les cotisations pour la retraite en Israel se partagent entre l’employé et l’employeur.
  • Selon la loi sur les cotisations salariales (actuel au 1er janvier 2017), l’employé cotise à hauteur de 6% du salaire brut pour la retraite, quant à l’employeur, il versera de son côté 6.5% supplémentaire sur la caisse de retraite.
  • L’employeur devra également cotiser 6% du salaire Brut pour les indemnités de départ (פיצויים) qui se rajouteront à la retraite s’ils ne sont pas retirés d’ici là.
  • Les cotisations pour la retraite de la part du salarié lui octroient un crédit d’impôts de 35% du dépôt (plafonné).
  • A partir de quand l’employeur doit il cotiser ?
    • Si l’employé a déjà une caisse de retraite active : l’employeur devra cotiser au bout de 3 mois d’ancienneté et ceci rétroactivement depuis le 1er jour de travail.
    • Si l’employé n’a pas de caisse de retraite: l’employeur devra cotiser à partir de 6 mois d’ancienneté au sein de l’entreprise. Les cotisations ne seront pas rétroactive.

Cotisation indépendante

Un indépendant qui a des recettes provenant de son activité pourra cotiser jusqu’à 16% de ses bénéfices (également plafonné). A partir de 2017 les indépendants sont obligés de cotiser un minimum.

Il aura ainsi le droit à des avantages fiscaux très intéressant (voir article dédié à ce thème).


Retrait des investissements à l’âge de la retraite

Lorsque vous aurez atteint l’âge de la retraite (67 ans pour les hommes, et 62 ans pour les femmes), le cumul des cotisations vous sera versé de la manière suivante :

  • Les cotisations faites jusqu’à 2008 seront retirées en une fois.
  • Les cotisations faites après 2008 seront reversées sous forme de pension mensuelle.

Toutefois, si vous comptez retirer le cumul de vos cotisations en une fois, faites bien attention à l’imposition qui s’appliquera. (35% du montant retiré) Il est hautement recommandé de faire appel à des spécialistes avant d’entreprendre un retrait de la sorte.

Une personne ayant le droit à une pension mensuelle de plus de 3,850 Nis (indexé au coût de la vie en 2008) pourra retirer le montant accumulé au-delà de ce montant en une fois.

Que se passe-t-il si l’employeur ne verse pas l’argent sur la caisse de retraite ?

Un employeur qui ne verse pas l’argent des cotisations à la caisse de retraite sera contraint de payer des pénalités de retard et des intérêts.

Dans certains cas cette fraude peut conduire l’employeur à des sanctions pénales.

Votre avis nous intéresse :
Note Globale de l'article

Laisser un commentaire