Congés payés pour le père d’un nouveau né en Israël

Quelle est la loi sur les congés payés pour le père d’un nouveau né en Israel ? Un employé peut il s’absenter lors de la naissance de son enfant ?

Peut il également prétendre à des jours de congés payés supplémentaires à ceux qu’il reçoit déjà ?

La répartition des jours se fera sur le compte des congés maladie et congés payés en Israël

  • le jour de l’accouchement, le père peut ne pas venir travailler.
    Cette journée est considérée comme une journée de “congé maladie”. Il est donc payé à 0%. (comme c’est le cas pour un premier jour de maladie).
  • Le lendemain de la naissance, le papa peut manquer 5 jours de travail, sans avoir besoin d’obtenir l’accord de l’employeur.
    Ces 5 jours sont répartis comme suit :
  • Les 3 premiers jours sont payés sur le compte des jours de congés restants de l’employé. (congés payés). C’est donc déduit de son solde de congés payés restants. S’il n’a plus de congés payés restants, il ne sera pas rémunéré pour ces jours.
  • Les 2 derniers jours sont payés sur le compte des congés maladie de l’employé, et sont payés à 50%.

Lire aussi: congés maternité en Israel

Lire aussi: les congés maladie en Israel

Récapitulatif détaillé – Congés payés pour le père d’un nouveau né en Israel.

Par exemple, si l’employé s’absente à partir du jour de l’accouchement + les 5 jours suivants, il sera payé :

  • Jour 0 – accouchement : 0% – Congés Maladie.
  • Jours 1-2-3 : 100% – Congés payés. (En supposant qu’il lui reste suffisamment de congés payés).
  • Jours 4-5 : 50% – Congés Maladie.

Vos interrogations – nos conseils

  • Que se passe t’il si vous n’avez plus assez de jours de congés payés ?
  • Que se passe t’il si vous n’avez plus assez de jours de congés maladie ?
  • Votre employeur peut il malgré tout vous contraindre de venir travailler ces jours -là ?
  • Est ce qu’un père peut demander à recevoir les congés maternité à la place de sa femme ?

MAZAL TOV pour la naissance de votre enfant.