Quels sont les avantages fiscaux pour un Ole Hadash – nouvel immigrant ?

Ole Hadash
Reading Time: 2 minutes

Bienvenue en Israël !

Vous avez fait votre Alya dans notre beau pays ? Mazal Tov !

Laissez-nous vous souhaiter une intégration facile et marquée par la réussite !

Afin de faciliter (un peu) votre intégration de Ole Hadash, voici un article sur les avantages fiscaux auxquels vous pouvez prétendre, grâce à votre statut de nouvel immigré.

Pour des raisons pratiques, nous ne parlerons dans cet article que des avantages fiscaux liés au mas ahnassa – impôt sur le revenu, et au bitouah leoumi – Sécurité sociale.

Il y a en effet d’autres avantages comme par exemple une réduction pour le paiement de la Arnona – taxe foncière, mais nous ne les détaillerons pas ici.


Venir en Israël, c’est rentable

Un Ole Hadash – nouvel immigrant, qui décide de ne pas travailler pendant la 1ère année de sa Alya, ne paiera pas de cotisation au Bitouah Leoumi – sécurité sociale.

Toutefois, nous tenons à préciser que si le nouvel immigrant décide de créer une entreprise, ou d’aller travailler en tant qu’employé. Il devra payer sa redevance à la sécurité sociale, comme tout résident israélien.

Exonération d’impôts pendant 10 ans !

Comme nous l’avons mentionné à divers endroits sur ce site, un résident israélien est soumis à un impôt personnel, et non territorial. Ce qui veut dire que peu importe où il a enregistré ses revenus, il doit tout de même les déclarer en Israël.  (Consultez l’article : « comprendre le système d’imposition en Israël »)

La réforme 168 du code de l’imposition israélien, qui est entré en vigueur à partir du 1er Janvier 2007, a créé un véritable tremblement de terre à ce sujet.

En effet, afin d’encourager la Alya des juifs du monde entier, le gouvernement israélien a décidé d’exonérer un Ole Hadash sur ses revenus perçus à l’étranger, pendant une période de 10 ans suivant la date de sa Alya.

Ainsi, si vous avez conservé une activité en France (salarié, entreprise). Ou si vous avez encore un bien immobilier que vous louez, vous ne serez pas imposés sur ces revenus en Israël !


Etre nouvel immigrant, ça rapporte

Concernant vos revenus en Israël, le gouvernement israélien a décidé de vous donner des points d’avoir fiscaux (nekoudot zikouye) pendant les 42 mois ayant suivi votre Alya.

La répartition de ces points se fait selon le détail qui suit :

  1. Pendant les 18 mois ayant suivi votre Alya: 3 points.
  2. Pendant les 12 mois suivants: 2 points.
  3. Les 12 mois suivants : 1 point.

N’hésitez pas à consulter notre article sur les Nekoudote Zikouye afin de comprendre la signification de ces crédits d’impôts.

Votre avis nous intéresse :
Note Globale de l'article

Laisser un commentaire