La retraite en Israel – Les frais de gestion.

Retraite
Reading Time: 2 minutes

La retraite en Israel, tout le monde doit cotiser.

Il existe de nombreuses caisses de retraite en Israel, et contrairement à la France, chaque citoyen doit cotiser pour sa retraite.

Si vous êtes salarié, votre employeur devra vous ouvrir une caisse de retraite.

Si vous êtes indépendant, vous devrez cotiser pour vous-mêmes et faire appel à un assureur.

Cotiser pour votre retraite, mais à quel prix ?

Lorsque vous cotisez pour votre retraite en Israel, l’organisme qui gère votre épargne prélève des frais de gestion.

Les frais de gestion sont les honoraires payés à l’institution financière qui gère votre retraite. Cet organisme se charge de faire fructifier votre épargne, tout en prenant une « commission » sur vos gains.

Cette commission est appelée en hébreu דמי ניהול, ou littéralement Dmei Nihoul.

Quels sont les frais de gestion que nous payons ?

En Israël, nous payons deux types de frais de gestion sur notre retraite :

  1. Les frais de gestion sur les dépôts : Il s’agit d’un pourcentage qui est prélevé sur chacun de vos dépôts.
  2. Les frais de gestion sur le capital cumulé : Il s’agit d’un pourcentage qui est prélevé sur l’ensemble du capital cumulé de votre compte retraite.

Plafond des frais de gestion

En Israel, le montant des frais de gestion que peut percevoir l’institution financière qui gère votre épargne est plafonné. Le pourcentage pourra donc s’élever au maximum à :

  1.  0,5% du capital total cumulé.
  2. 6% de chaque dépôt mensuel.

Renégociez maintenant pour vos vieux jours.

C’est bien connu, en Israël tout se négocie ! La règle s’applique aussi pour vos frais de gestion. Ainsi grâce à une renégociation, pour les mêmes montants économisés mensuellement, vous augmenterez le montant de votre retraite.

Consultez cet article pour comprendre l’importance de cette renégociation.

Quand vos frais de gestion peuvent augmenter ?

Voici ci-dessous quelques exemples de cas où vos frais de gestion peuvent augmenter :

  • Cessation des paiements d’assurance et de retraite par votre employeur.
  • Retrait ou transfert partiel de votre capital vers une autre caisse de retraite en Israel.
  • Changement de votre lieu de travail. Les frais de gestion peuvent varier selon les avantages obtenus dans le précédent lieu de travail.

Important à savoir:

  1. Chacun peut négocier ses frais de gestion, les économies sont souvent des sommes considérables.
  2. Les frais de gestion varient également en fonction du type de placement choisi par l’épargnant.
  3. Le Ministère des finances recommande de prendre en compte les considérations ci-dessus. Ainsi au moment de choisir le type de placement pour votre retraite, pensez à choisir un placement qui corresponde à vos besoins. Ne vous basez pas uniquement sur des frais de gestion faibles et plus attrayants.
Votre avis nous intéresse :
Note Globale de l'article

Laisser un commentaire