Le jour des élections en Israel – droits des employés.

Elections en Israel
Reading Time: 2 minutes

Elections en Israel à la Knesset 09/04/2019.

Cette année chaque citoyen va voter pour les elections en Israel, pour choisir notre future Knesset.

Les elections en Israel se tiendront le 09/04/2019.

La plupart des salariés en Israel vont pouvoir prendre un jour de congés payés.

Qui a le droit de ne pas venir travailler le jour des Elections en Israel ?

  • Toute personne dont le lieu de travail se situe dans un endroit où doivent avoir lieu les élections.
  • Même si le lieu de travail ne se situe pas dans un endroit où doivent avoir lieu les élections mais que l’employé est inscrit sur les registres des électeurs où ont lieu des élections, l’employé pourra prétendre à ce droit.

EXCEPTION : Ce jour férié ne s’applique pas aux salariés travaillant dans certains secteurs d’activités, tel que :

  • Les transports publics,
  • parkings,
  • stations-service,
  • forces de sécurité,
  • services de secours,
  • fabrication et transport de lait,
  • production laitière,
  • services de communication,
  • eau et électricité,
  • restaurants et cafés,
  • Les usines et l’agriculture dont les processus de production sont en cours.

Toutes les personnes travaillant dans ces services (comme indiqué sur le site du ministère de l’Intérieur) ne pourront prétendre à une journée de congés le jour des élections.

Pour les autres salariés, cette journée ne sera pas déduite du nombre de jours de congés annuels auxquels a droit tout employé en Israel.

Tout employé qui a une ancienneté d’au moins 14 jours chez son employeur, sera rémunéré selon son salaire normal comme s’il avait travaillé le nombre d’heures qu’il devait travailler ce jour-là.


Suis-je payé en plus si je viens tout de même travailler ?

Concernant les employés qui ont le droit de ne pas venir travailler le jour des élections en Israel a la Knesset mais qui décideraient tout de même de travailler ce jour-là, la loi concernant la rémunération n’est pas définie. Nous pouvons donc, comme pour les élections municipales, l’interpréter comme suit :

– Soit l’employé touchera le double de son salaire (pour ce jour-là uniquement).

– Soit il touchera son salaire normal mais il bénéficiera en plus d’un jour de congés supplémentaire. Cette journée supplémentaire sera accordée en fonction du nombre d’heures travaillées durant le jour des élections.

Par exemple :

Un salarié est venu travailler 4 heures le jour des élections. Ce même salarié a l’habitude, en temps normal, de travailler 8 heures le mardi.

Il recevra donc 1/2 jour de congés supplémentaire.

Nous vous souhaitons de bonnes élections, et une belle journée de congés !

Votre avis nous intéresse :
Note Globale de l'article

Laisser un commentaire