Donner de l’argent en Israël, ça rapporte !

dons en israel
Reading Time: 2 minutes

Vous avez envie de faire des dons à des associations en Israel?

En 2018, nous comptions plus de 38 000 associations inscrites en Israël.

Chaque association est différente, et œuvre dans le but d’atteindre ses propres objectifs, comme par exemple :

  • L’aide financière aux personnes nécessiteuses.
  • La collecte de nourriture et de vêtements pour les démunis.
  • La construction d’une synagogue.
  • La constitution d’une école francophone.
  • etc…

Ce nombre assez phénoménal d’associations existantes en Israël est dû au fait que le processus pour créer une association en Israël est très simple, et les associations peuvent bénéficier d’une totale exonération d’impôts sur leur activité.

De plus, et là c’est la bonne nouvelle pour les donateurs, une association peut également se voir octroyer le droit d’avoir le « séif 46 » (alinéa 46 du code fiscal) permettant à ses donateurs de bénéficier d’un crédit d’impôts de 35% sur les dons versés.

Lire aussi : Quels sont les avantages pour les associations en Israël ?


Comment faire pour récupérer 35% de mes dons ?

Faire preuve de générosité en Israël peut vous faire économiser de l’argent sur vos impôts (l’équivalent du CERFA 11580 en France).

Ainsi, si vous avez l’habitude de donner de l’argent à des associations (Synagogues, dons pour les pauvres, etc…), vous pouvez récupérer 35% des sommes versées, et ceci à condition bien sûr d’avoir eu une redevance fiscale lors de la période concernée.

Vous devrez pour ceci adresser une « Demande de récupération d’Impôts », ou en d’autres termes une « בקשה להחזר מס ».

Récupérer votre argent jusqu’à 7 ans en arrière.

La demande pour récupérer 35% de ses dons (Bakachat Ehzer Mas – Demande de récupération d’impôts) peut être déposée sur une période rétroactive de 7 ans !

Vous comprenez maintenant pourquoi par exemple c’est important de bien garder les reçus que vous donne le Shamash (personne s’occupant de la synagogue) le vendredi soir.

Récupérer son argent, à quelles conditions ?

Pour pouvoir prétendre à un remboursement d’impôts sur une période concernée, vous devez répondre à ces 3 conditions :

  1. Avoir payé des impôts lors de cette période.
  2. Le montant minimum de la totalité de vos dons doit être de 190 Shékels.
  3. L’association à laquelle vous avez fait votre don doit bénéficier de l’article 46.

Comment savoir si l’association bénéficie de l’Article 46 ?

Le Bureau des Impôts en Israël a donné récemment la possibilité de retrouver les informations sur les associations existantes en Israël.

En cliquant sur le lien suivant, et en notant le numéro de l’association, ainsi que son nom. Vous pourrez savoir si cette association vous fera bénéficier de 35% de réduction d’impôts sur le montant de votre don en Israel.

Vous avez l’habitude de faire un don en Israel chaque année ? Consultez-nous si vous souhaitez vous faire accompagner pour récupérer rétroactivement vos dons sur une période de 7 ans.

Vous gérez une association, ou vous faites partie du Vaad (Comité de Direction de l’Association) ? Notre cabinet est spécialisé dans le contrôle et la vérification des associations, ainsi que dans l’obtention de l’Article 46. Consultez-nous afin de vous faire accompagner dans la gestion quotidienne de votre association.

Votre avis nous intéresse :
Note Globale de l'article

Laisser un commentaire