Chômage en Israel Cabinet Expert Comptable Dray & Dray

Le chômage en Israël : quels sont vos droits ?

Qui a le droit au chômage en Israël ?

  1. Résident israélien, ou résident temporaire – (en possession d’un visa ou permis de séjour temporaire).
  2. Ayant plus de 18 ans et n’ayant pas encore atteint l’âge de 67 ans.
  3. Vous étiez salarié et votre ex-employeur a cotisé pour vous le Bituah Leumi.

Combien de temps faut il cotiser pour avoir le droit au chômage en Israël ?

Il faut avoir été salarié/indépendant pendant un minimum de 12 mois sur une période de 18 mois avant d’être au chômage.

Si vous avez cotisé moins que cette période, vous ne pourrez pas prétendre aux indemnités de chômage.

Quelle est la procédure pour toucher le chômage en Israël ?

Une fois que vous avez quitté votre travail (suite à une démission ou à un licenciement) il faudra vous rendre à la Lishkat Cheirout Ataassouka (לשכת שירות התעסוקה).

Une fois sur place, vous devrez vous enregistrer en tant que demandeur d’emploi.

Par la suite, vous devrez vous rendre au Bitouah Léoumi de votre région, pour enregistrer votre demande d’allocations chômage.

Pendant combien de temps vais-je recevoir le chômage en Israël ?

Le Bitouah Leoumi prend en compte la situation matrimoniale du chômeur ainsi que son âge.

Comment le Bitouah Leoumi fait il pour calculer le chômage en Israël ?

Le Bitouah Leoumi fait le total des fiches de paie des 6 derniers mois d’activité avant le chômage, et divise ce montant  par 150, afin de calculer la valeur d’un jour de travail.

Le Bituah Leumi a fixé un montant défini à 346 shekels comme étant le salaire journalier de base.

Pour calculer le montant que le Bituah Leumi vous versera en allocation chômage, notez qu’il y a une différence si vous avez plus ou moins de 28 ans.

Une fois que vous obtenez la valeur de votre montant journalier, vous n’avez plus qu’à multiplier ce montant par le nombre de jours auxquels vous avez droit.

Un petit exemple pour mieux comprendre :

Monsieur B. a 37 ans et a été licencié le 1/8/2016. Il travaille depuis plus de 2 ans sans interruption en tant que salarié, et gagne un salaire fixe de 10 000 shekels brut par mois.

Il a gagné 60 000 shekels sur les 6 derniers mois, son salaire journalier est donc de 60 000/150 = 400 shekels

Monsieur B. recevra donc 236 78 shekels par jour de chômage.

Monsieur B. est père de 2 enfants et est marié, il a donc 3 personnes à charge.

Selon ses données personnelles, il pourra donc prétendre au chômage pendant une période maximale de 175 jours.

Il pourra donc toucher jusqu’à 41 436 shekels, répartis sur une période de 7 mois (175 jours, à raison de 25 jours par mois), soit 5 919 shekels / mois.

Chômeurs Attention !

  1. Un chômeur ayant démissionné ne pourra commencer à recevoir le chômage qu’après une période de 90 jours suivant la démission.
  2. Lorsque la Lishkat Cheirout Ataassouka a proposé un travail qui pourrait convenir au chômeur, et que ce dernier le refuse sans raison valable, il verra son allocation chômage repoussée de 90 jours à chaque refus.
  3. Un chômeur ayant reçu un paiement par son ex-employeur pour la période de préavis ne pourra recevoir le chômage qu’une fois la période de préavis terminée.

Vous souhaitez avoir plus d'informations ?
Contactez-nous

Partagez cet article sur :

RECHERCHE
PAR MOTS-Clé

AU MENU
ANALYSES § ACTUS

Retrouvez-nous sur :

Articles qui pourraient aussi vous intéresser :

Abonnez-vous
à la newsletter

Recevez nos tips, conseils, astuces pour mieux comprendre