Quelle est la période d’attente pour recevoir des services médicaux en Israel ?

L’assurance maladie de l’État garantit des services de santé à chaque résident d’Israël. Néanmoins, il y a une période d’attente minimale pour être considéré par le Bitouah Léoumi comme résident et profiter des services médicaux.

Qui ne peut prétendre aux services médicaux ?

Vous avez séjourné à l’étranger pendant 18 mois consécutifs ou plus et n’avez pas payé de primes d’assurance maladie pendant une période d’au moins 12 mois. Ou bien, vous avez cessé d’être un résident d’Israël d’un point de vue couverture sociale. Lors de votre retour, vous ne serez pas admissible aux services de santé pendant une période maximale de 6 mois.

Calcul de la période d’attente au Bitouah Léoumi pour être résident

Pour chaque année d’absence du pays, vous bénéficierez d’une période d’attente d’un mois, la période d’attente maximale étant de 6 mois.

Une année d’absence est une période de 12 mois pendant laquelle vous êtes resté hors des frontières d’Israël pendant au moins 183 jours, même s’ils ne sont pas consécutifs.

Par exemple, une personne qui était à l’étranger pendant la période d’octobre 2013 à octobre 2016, aura 3 mois d’attente, selon le calcul suivant:

  • Pour la période d’octobre 2013 à septembre 2014 – un délai d’attente d’un mois lui sera calculé.
  • Pour la période d’octobre 2014 à septembre 2015 – un délai d’attente d’un mois lui sera calculé.
  • Pour la période d’octobre 2015 à septembre 2016 – un délai d’attente d’un mois lui sera calculé.

Modalités de la période d’attente

Le mois d’attente est une période de 25 jours consécutifs de séjour en Israël.

Par exemple, une personne pour qui a été calculée une période de 3 mois d’attente, afin d’être éligible aux services de santé, doit rester en Israël pendant 3 périodes de 25 jours consécutifs.

Chaque fois que cette personne passe 25 jours consécutifs en Israel, lui sera décompté “un mois” de la période d’attente.

Information importante : Notez que vous pouvez racheter la période d’attente contre un paiement spécial et recevoir les services médicaux immédiatement après avoir effectué le paiement.

Il est important de savoir que même pendant la période d’attente, vous devez payer des cotisations d’assurance maladie.

Départ à l’étranger pendant la période d’attente

Si vous avez quitté Israël avant d’avoir terminé 25 jours consécutifs de séjour en Israël – ces jours ne seront pas pris en compte dans le calcul de la période d’attente.

Par exemple, une personne qui est restée en Israël pendant 40 jours consécutifs, puis est partie à l’étranger, n’a terminé qu’un mois d’attente.

Si vous avez quitté Israël pour le travail

Un employé envoyé travailler à l’étranger par un employeur israélien ou un travailleur indépendant enregistré comme travailleur indépendant en Israël qui doit partir à l’étranger pour travailler ou pour des soins médicaux verra ses jours hors d’Israël considérés comme un séjour en Israël.

Cependant, le mois d’attente sera calculé selon un mois civil complet (du 1er du mois au 30 ou 31 du mois), et non selon 25 jours.

Par exemple, une personne pour qui a été calculée une période de  6 mois d’attente, reste un mois en Israël puis est envoyée par son employeur israélien pour travailler à l’étranger pendant 60 jours, cette période de 60 jours sera considérée comme une période de 2 mois d’attente, pendant laquelle elle est restée en Israël.

Il lui restera donc 3 mois d’attente.

Afin que puisse être calculé différemment le délai d’attente, pour cause de travail ou pour suivre un traitement médical à l’étranger, vous devez remettre un formulaire au Bitouah Léoumi expliquant  la raison du départ:

1) Un employé chez un employeur israélien

Remplira un formulaire de demande d’employé pour calculer la période d’attente (BL/ 109) par l’intermédiaire de son employeur.

2) Un indépendant

Remplira un formulaire de demande d’indépendant pour le calcul de la période d’attente (BL / 110).

Dans ce formulaire, il doit déclarer ses revenus en tant qu’indépendant. (il est obligatoire d’ouvrir un dossier TVA et impôt sur le revenu).

3) Départ pour traitements médicaux

Un formulaire de demande doit être soumis pour calculer la période d’attente due aux traitements médicaux (BL / 111). Avec confirmation que la raison principale de quitter Israël est due aux traitements médicaux.


Exemptions de la période d’attente:

Vous trouverez ci après la liste des personnes qui seront exemptés  de la période d’attente par le Bitouah Léoumi pour être résident

  • Ole Hadash selon la loi du retour – Il bénéficie des services de soins médicaux dès son arrivée en Israel. Sans période d’attente.
  • Ceux qui ont été reconnus comme citoyens immigrants par le ministère de l’Intégration.
  • Toute personne reconnue résidente de retour par le ministère de l’Intégration.
  • Enfants jusqu’à 18 ans.
  • Un soldat libéré du service régulier ou permanent – dans un délai de 24 mois à compter de la date de sa libération.

Notre cabinet peut vous accompagner et constituer votre dossier auprès du Bitouah Léoumi.

Vous pourrez alors recevoir les soins médicaux et bénéficier d’une couverture médicale en Israel.