Vente bijoux personnels en Israel

Question / réponse : Vente de montres et bijoux personnels en Israel

Vente de montres et de bijoux personnels en Israel

Un particulier possède dans sa collection personnelle plusieurs articles de luxe :montres, pierres précieuses, lingots d’or, etc ….

Tous les objets sont personnels et cette personne ne répond pas aux critères de “vendeur professionnel”.

Question sur la fiscalité en Israel.

La vente entre particuliers de ces objets est-elle imposable ? Est-il nécessaire de signaler à un organisme de réglementation en Israël la vente de tels objets ?

Comment la banque pourrait accepter le virement de l’acheteur pour une transaction dans ce domaine ? 

Reponse

Habituellement, la vente de “biens à usage personnel” n’est pas imposable.

Il faut examiner si les montres et les bijoux que la personne vend sont réellement des “biens à usage personnel”.

À titre comparatif, les lingots d’or et les pierres précieuses ne sont pas des biens à usage personnel mais des objets achetés à des fins d’investissement, de sorte que leur vente est soumis à l’impôt sur les plus-values. (imposition sur le capital en Israel : 25%).

Il en serait donc de même pour la vente de montres ou de bijoux qui n’auraient pas été “portés” par son propriétaire, mais uniquement acheté pour être revendu à des fins spéculatives.

En résumé :

La vente de biens personnels n’est pas soumise à l’impôt, à condition que l’objet vendu est réellement un bien personnel qui est régulièrement utilisé.

Vos interrogations - nos conseils

Vous souhaitez avoir plus d'informations ?
Contactez-nous

Partagez cet article sur :

RECHERCHE
PAR MOTS-Clé

AU MENU
ANALYSES § ACTUS

Retrouvez-nous sur :

Articles qui pourraient aussi vous intéresser :

Abonnez-vous
à la newsletter

Recevez nos tips, conseils, astuces pour mieux comprendre